Gestion associative

Comment accompagner mon association dans un processus de changement?


Entre les nouveaux textes législatifs, les directives d’un conseil d’administration, un public dont les besoins évoluent; Un nouveau changement s’affiche de plus en plus clairement, alors que jusqu’il y a peu, il était l’apanage des entreprises privées: l’obligation de résultats.

Les organisations sont donc d’autant plus amenées à s’adapter, à changer.

Mais comment fait-on pour piloter des équipes nostalgiques du «bon vieux temps» où l’obligation de moyens prônaient sur l’obligation de résultats? Et pour accompagner une équipe au changement, quand soi- même, nous sommes confrontés à nos propres résistances face aux changements qui s’opèrent?

Cette formation propose une approche adaptée au management associatif tout en tenant compte de l’évolution de son environnement.

Au-delà de sa volonté d’impliquer les équipes et de remettre le sens au centre du processus de changement, elle offre une structure dont la spécificité se situe dans la phase de pilotage.

En effet, cette phase, souvent peu exploitée par les associations, est essentiel car c’est elle qui met le changement en obligation de résultats. Elle permet de formaliser l’état des transformations et de vérifier si ces dernières correspondent réellement à ce qui était souhaité à l’origine. La mesure et la quantification permet d’éviter les appréciations uniquement qualitatives qui peuvent parfois masquer des échecs dont les effets négatifs ne se manifesteront qu’à moyen ou à long terme.

Nathalie Casillas-Gonzalez, assistante sociale, maître- praticienne en PNL, formée à la communication non-violente dans les relations professionnelles et dans son approche de la sociocratie ainsi qu’à différents modèles de management participatifs. Directrice de l’EPE et précédemment, durant 15 ans, directrice et responsable d’équipes de travailleurs sociaux dans le secteur non-marchand privé et public.

Lundi 28, mardi 29, mercredi 30 mai 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 216 € - code 11632


Savoir manager l’intelligence collective et créative des équipes


L’intelligence collective peut constituer un facteur important de créativité et de performance des équipes dans les organisations. En effet, Le principe même de l’intelligence collective est de dire que 1+1= 3, partant du principe que c’est la somme des intelligences individuelles des membres d’une équipe plus leurs relations. Ainsi, ce qui la distingue d’un simple travail collectif, c’est ce dépassement dû à la relation entre les membres du collectif.

Il s’agit d’un processus qui, s’il est bien mené et respecte le cadre qui le constitue, devient également un réel outil de développement du savoir -être des membres d’une équipe.

L’implication dans les processus de réflexion, de création et/ ou de décision à comme effet de mobiliser autour d’un projet et donc d’en assurer la viabilité sur du long terme.

Ce module vise à permettre l’accès à des outils d’intelligence collective praticables directement. A expérimenter ce processus pour vivre l‘alchimie d’un collectif et des singularités qui le composent pour agrandir le pouvoir de réalisation de chacun: Augmenter les perspectives de résultat du collectif en garantissant la place de chacune de ses parties prenantes.

Nathalie Casillas-Gonzalez, assistante sociale, maître- praticienne en PNL, formée à la communication non- violente dans les relations professionnelles et dans son approche de la sociocratie ainsi qu’à différents modèles de management participatifs. Directrice de l’EPE et précédemment, durant 15 ans, directrice et responsable d’équipes de travailleurs sociaux dans le secteur non- marchand privé et public.

Lundi 11, mardi 12, mercredi 13 juin 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 216 € - code 11634


Devenir un manager d’équipes créatives et innovantes


Dans le monde associatif, le travailleur est son propre outil de travail. Permettre le développement du potentiel des membres de son équipe est un art qui constitue un facteur important d’efficacité, de créativité et d’innovation des équipes.

L’approche de cette formation ne sera pas d’amener des concepts théoriques sur un type de management mais bien d’appréhender et d’expérimenter différents modèles de transformation, adaptables à des équipes pour développer la créativité et l’innovation en son sein.

La formation sera structurée autour de la grille des niveaux logiques de Robert Dills. A travers elle, nous aborderons différents modèles (principalement issus de la Programmation Neuro Linguistique) pour transformer sa posture de manager.

La croyance sous- jacente à cette méthode étant qu’un management d’équipes innovantes et créatives est avant tout un manager congruent et authentique.

A la fin de la formation, le participant sera au clair avec son identité de manager et capable d’utiliser les différents modèles auprès des équipes qu’il coordonne.

Nathalie Casillas-Gonzalez, assistante sociale, maître- praticienne en PNL, formée à la communication non- violente dans les relations professionnelles et dans son approche de la sociocratie ainsi qu’à différents modèles de management participatifs. Directrice de l’EPE et précédemment, durant 15 ans, directrice et responsable d’équipes de travailleurs sociaux dans le secteur non- marchand privé et public.

Lundi 10, mardi 11, mercredi 12, lundi 24, mardi 25 septembre 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 360 € - code 11636


Construire un projet dans le non-marchand


Dans le secteur non-marchand, le projet constitue une démarche dynamique d’amélioration de la qualité des services offerts au public et à l’équipe. Pour qu’il puisse réussir, le projet repose sur la mobilisation d’une équipe et de partenaires extérieurs. La construction de projet est une démarche d’envergure qui nécessite de s’interroger préalablement sur les besoins identifiés, l’inscription du projet dans le programme de l’association, l’intérêt pour le public bénéficiaire. L’organisation du projet fait appel à une équipe soudée et implique donc de mobiliser des ressources humaines internes et des compétences. L’acquisition de connaissances théoriques dans la réalisation du planning des tâches, la mobilisation de ressources extérieures, la création du budget, le suivi et le contrôle des résultats (évaluation) sont des éléments essentiels. La réalisation d’un projet est une occasion pour les équipes de développer leur créativité et d’acquérir de nouvelles compétences. L’aspect humain est un facteur déterminant en ce qui concerne les résistances au changement au sein des équipes. Cette formation se présente comme une démarche méthodologique structurée qui, malgré la complexité de la matière et des enjeux, est accessible à tous.

Jean-Luc Vercaemst, licencié en communication, formé en gestion du non-marchand, responsable de formations à l'EPE.

Mardi 18, mercredi 19, mardi 25 sept. 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 216 € - code 11638


De la gestion de conflit à une communication efficace


Quand le conflit naît dans des organisations, il peut la paralyser et ce, tant qu’il ne sera pas désamorcé.

Le conflit est présent dans les organisations, comme ailleurs; Il fait partie intégrante du comportement humain. Il s’agit juste de savoir comment le transformer en changeant la perception que l’on en a. Comment voir le conflit comme une opportunité d’identifier un dysfonctionnement pour y trouver une solution? Comme l’opportunité de mobiliser des personnes?

Cette formation propose, au-delà de la gestion des conflits, d’instaurer un mode de communication efficace. L’idée est de permettre sur le moment et à l’avenir de transformer rapidement le conflit en feed-back. Elle vise à acquérir une méthode et des outils de communication performants afin d’éviter de se laisser submerger par le conflit mais plutôt de l’appréhender comme un levier pour canaliser l’énergie vers des objectifs opérationnels.

Nathalie Casillas-Gonzalez, assistante sociale, maître- praticienne en PNL, formée à la communication non- violente dans les relations professionnelles et dans son approche de la sociocratie ainsi qu’à différents modèles de management participatifs. Directrice de l’EPE et précédemment, durant 15 ans, directrice et responsable d’équipes de travailleurs sociaux dans le secteur non- marchand privé et public.

Lundi 22, mardi 23, mercredi 24 octobre 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 216 € - code 11639


Conduire une réunion


	
	Apprenez les bases de la conduite de réunion efficace:
	
	
		
		Comment rendre une réunion efficace ?
	
	• Adapter son type de réunion aux besoins de l’association et à la personnalité de l’animateur
	
	• Déterminer les objectifs
	
	• Impliquer les participants dès la préparation de la réunion
	
	• Les principes de la dynamique de groupe
	
	• Les styles d’animation : directif ou non-directif, participatif
	
	• La gestion des notes et des documents
	
	• Comment assurer le suivi de la réunion ?
	
	• La réunion de prise de décision collective
	
	• Développer la parole positive
	
	• Comment gérer un conflit dans les réunions ?
	
	• Comment gérer les participants difficiles ?

Jean-Luc Vercaemst, licencié en communication, formé en gestion du non-marchand, responsable de formations à l'EPE.

Lundi 22, mardi 23 octobre 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 – 144 € - code 11642


Travail social et interculturalité : vers des pratiques en transformation


Les questions d’identité et de diversité culturelle placent le travail social aujourd’hui devant un défi auquel il n’était pas confronté et préparé : l’étrangeté de l’étranger. La méconnaissance de l’Autre et de ses différences peuvent amener le travailleur social à tomber dans la discrimination et le racisme conscient ou inconscient. Les méthodes utilisées telles que l’entretien individuel, l’autonomie, la pyramide de Maslow,... doivent être revues et bousculées afin que le travail social puisse reprendre tout son sens auprès de populations immigrées. Le travailleur social doit lui-même sortir des sentiers battus afin de s’adapter à ce nouveau public ce qui lui demandera un profonde remise une question tant personnelle que professionnelle.

Objectifs:
- Prendre conscience de sa pratique et des limites de celles-ci dans le cadre d’une relation interculturelle.

- Comprendre l’autre dans ses différences culturelles, sociales, religieuses,… afin de pouvoir adapter sa pratique.

- Déconstruire les modèles de travail social, remise en question de l’identité professionnelle.

- Questionnement, réflexion et mises en situation au travers d’exercices et de partage d’expériences.

Samira Laâroussi, assistante sociale, agent d’insertion, détentrice d’un CAP.

Vendredis 5-12 octobre 2018 de 9h30 à 16h30

Bruxelles, rue de Stalle 96 - 144 € - code 11645


Travailler en équipe


Objectifs:

• Trouver sa vraie place au sein du groupe

• S’affirmer sans agressivité

• Savoir écouter ses collègues pour créer la confiance dans une équipe

• Gérer les conflits interpersonnels sans perdant

Méthodes:

• Méthodes actives d’apprentissage centrées sur l’expérience, le vécu et les questions des participants

• Alternance théorie - pratique

• Mise en œuvre des concepts évoqués ou redécouverts au travers d’exercices, de mises en situation ou de jeux de rôle

• Recours à l’autoscopie envisagé

• Support écrit synthétique remis aux participants

Public: Cette formation s'adresse tout particulièrement aux équipes et aux professionnels amenés à optimaliser leur fonctionnement pour un meilleur service aux usagers.

Elle permettra aux participants d'identifier les points forts de leur équipe et de développer les points plus faibles.


Christian Bokiau, licencié en psychopédagogie, formateur en Communication Efficace et en assertivité

Cette formation est organisable dans votre association, peut-être gratuitement.
Appelez-nous au 02/371.36.36!


 

Travail en équipe et pleine conscience


Se connecter volontairement à l’instant présent, à nos sensations, à nos pensées, à nos émotions, à nos besoins : telle est la base de la pleine conscience. Cette démarche n’est pas naturelle, elle nécessite un apprentissage et un entrainement régulier.

Dans le travail en équipe comme dans la communication interpersonnelle, cette pratique permet à chacun et au groupe d’aller vers plus d’authenticité, d’écoute, d’ouverture et de développer un mode de fonctionnement d’équipe émotionnellement plus intelligent.

La formation se fixe trois objectifs :

• Explorer la démarche et la pratique de pleine conscience en vue d’un mieux-être au travail.

• S’ouvrir à l’intelligence émotionnelle et renforcer notre présence, notre parole et notre écoute.

• Expérimenter, en pleine conscience, des situations de communication et de travail en équipe.

La formation se déroule autour de trois types d’activités :

• Des moments pour expérimenter, seul ou en petits groupes, les outils de la pleine conscience et de l’intelligence émotionnelle.

• Des moments pour partager et échanger autour des expériences vécues, dans un climat de confiance et de bienveillance.

• De brefs moments d’exposés pour découvrir les concepts nécessaires à la compréhension de la démarche.

Cette formation propose une initiation à la pleine conscience appliquée au cadre des échanges professionnels ; elle ne constitue pas une formation complète à la démarche de la pleine conscience.


Gérard Gobert, Formateur et intervenant : Pleine conscience - Communication - Gestion d'équipe - Prise de décision

Cette formation est organisable dans votre association, peut-être gratuitement.
Appelez-nous au 02/371.36.36!


C'est à lire

01/09/2016
-

01/09/2016
-


Le Repères

01/03/2018
REPERES mars-mai 2018


Prochainement